Déjà visiteurs: 537239 - Actuellement 73 connectés
 
 Acceuil »  Nos archives »  Téléchargements
ESPACE DE TELECHARGEMENT
Vous trouverez ici en téléchargement : les documents officiels, et autres ...  
ELECTION PRÉSIDENTIELLE du 27 août 2016 au GABON: Non à l'atteinte aux libertés fondamentales et aux violations des Droits Humains !
Le Redhac demande la protection de ses membres au Gabon et condamne l’atteinte à la liberté d'expression et d'association
ELECTION PRÉSIDENTIELLE du 27 août 2016 au GABON: Non à l'atteinte aux libertés fondamentales et aux violations des Droits Humains !
Le Redhac demande la protection de ses membres au Gabon et condamne l’atteinte à la liberté d'expression et d'association
Violation de la liberte d’association et de reunion en Guinee equatoriale.
VIOLATION DE LA LIBERTE D’ASSOCIATION VIOLATION DE LA LIBERTE D’ASSOCIATION ET DE REUNION ET DE REUNION EN GUINEE EQUATORIALE: L’ONG EQUATORIALE: L’ONG CENTRE D’ETUDE ET INITIATIVES POUR LE CENTRE D’ETUDE ET INITIATIVES POUR LE DEVELOPPEMENT (CEID) SUSPENDU PAR LE MINISTERE DE L’INTERIEUR.
Persistance de l'acharnement judiciaire contre Célestin Yandal.
Les autorités camerounaises et leur Les autorités camerounaises et leurs acolytes doivent cesser tout acharnement judiciaire doivent cesser tout acharnement judiciaire contre le Défenseur des Droits Humains Célestin YANDAL et assurer la protection des contre le Défenseur des Droits Humains Célestin YANDAL et assurer la protection des contre le Défenseur des Droits Humains Célestin YANDAL et assurer la protection des défenseurs des droits humains et respect défenseurs des droits humains et respecter les droits humains au Cameroun es droits humains au Cameroun.
Liberte d’expression & de manifestation pacifique.
LES AUTORITES CONGOLAISES DOIVENT ARRETER DE VIOLER LES DROITS FONDAMENTAUX LES AUTORITES CONGOLAISES DOIVENT ARRETER DE VIOLER LES DROITS FONDAMENTAUX LES AUTORITES CONGOLAISES DOIVENT ARRETER DE VIOLER LES DROITS FONDAMENTAUX INHERENTS AU PEUPLE CONGOLAIS EN INHERENTS AU PEUPLE CONGOLAIS EN GENERAL, LES PRINCIPES DEMOCRATIQUES ET LES DROITS GENERAL, LES PRINCIPES DEMOCRATIQUES ET LES DROITS DE L’HOMME EN PARTICULIERS.
Alerte N°4 Arrestation et détentions arbitraires de 4 jeunes leaders de la Communauté d'ESU à la Prison Centrale de Bamenda.
Nouvelle audience au Tribunal Tribunal de de Grande Instance nstance de Bamenda de de Bamenda de M. Abue Phillip KPWE et de Ms. Divine BIAME, Cyprian Divine BIAME, Cyprian AZONG et Bernard FUH, jeunes leaders de la communauté Esu, arrêtés et détenus arbitrairement à arrêtés et détenus arbitrairement à la Prison Centrale de Bamenda, le on Centrale de Bamenda, les 25 mai et 09 juin 2016… sur accusation 09 juin 2016… sur accusation de M. Baba Ahmadou DANPULLO DANPULLO, propriétaire de l’ELBA Ranch.
Communiqué de presse sur l 'arrestation et détention arbitraire de deux Chefs traditionnels et six notables par le lamido de Rey Bouba
M. ABOUBAKARY ABDOULAYE ABOUBAKARY ABDOULAYE LAMIDO DE REY BOUBA DOIT ARRETER DE SE LAMIDO DE REY BOUBA DOIT ARRETER DE SE COMPORTER EN CHEF D’ETAT SOUVERAIN ET TYRANNIQUE DANS L’ETAT DU CAMEROUN COMPORTER EN CHEF D’ETAT SOUVERAIN ET TYRANNIQUE DANS L’ETAT DU CAMEROUN COMPORTER EN CHEF D’ETAT SOUVERAIN ET TYRANNIQUE DANS L’ETAT DU CAMEROUN ET LIBERER LES CHEFS TRADITIONNELS QU’IL RETIENT ARBITRAIREMENT ET ET LIBERER LES CHEFS TRADITIONNELS QU’IL RETIENT ARBITRAIREMENT ET ET LIBERER LES CHEFS TRADITIONNELS QU’IL RETIENT ARBITRAIREMENT ET SEQUESTRE DANS SES GEOLES PRIVEES.
Alert No. 4 arbitrary arrests and detention of four youths leaders of the Esu community to Bamenda Central Prison
Trial at the High Court of Bamenda the High Court of Bamenda of Mr. Abue Phillip KPWE and Mrs. Divine BIAME s. Divine BIAME, Cyprian AZONG and Bernard FUH, youths leaders of the Esu community, arrested and arbitrarily detaine , arrested and arbitrarily detained at th th the Bamenda Central Prison, on May 25 , on May 25 and June 9 2016 ... on charges harges of Baba Ahmadou of Baba Ahmadou DANPULLO, owner of ELBA Ranch ELBA Ranch.
La Sécurité & la Protection des Défenseurs des Droits Humains exclues des débats au 2ème Sommet des Chefs d'Etats à Abuja-NIGERIA
LA SECURITE ET LA PROTECTION DES DEFENSEURS DES DROITS HUMAINS& AUTRES ACTIVISTES TRAVAILLANT DANS LE CONTEXTE DU TERRORISME EXCLUES DES DEBATS AU SOMMET REGIONAL SUR LA SECURITE A ABUJA, AU NIGERIA
17 MAI 2016 - LIBERTE D’EXPRESSION -LES AUTORITES CAMEROUNAISES DOIVENT CESSER LES REPRESAILLES CONTRE LES JOURNALISTES AU CAMEROUN-DECLARATION DU REDHAC
Douala-Cameroun : 16 Mai 2016 Arrestation par les agents de la police de l’Equipe Spéciale d’Intervention Rapide (ESIR) et détention arbitraire dans les locaux du Commissariat Central N°1 de Douala de Aimé Catherine BILOA, journaliste à ‘’Aurore’’
Aerte n1 procès Celine Narmadji
Arrestation et détentions arbitraires depuis le 21 mars de Mme. Céline Narmadji, porte-parole du Mouvement de la Société Civile "Trop c’est Trop" et point focal du REDHAC au Tchad et de 03 autres leaders de la société civile au Tchad : M. Mahamat Nour Ibedou, M. Younous Mahadjir, porte-paroles de la plate-forme des Organisations de la Société Civile "Ca Suffit" et M. Nadjo Kaina Palmer, Coordinateur du Mouvement de la Jeunesse "Iyina"
Déclaration de Ngaoundéré
Constat fait par les défenseurs des Droits Humains, membres du Réseau des Défenseurs des Droits Humains d’Afrique Centrale (REDHAC), réunis à Ngaoundéré du 14 au 15 Avril 2016 dans le cadre de l’Atelier de formation sur : « Les mécanismes régionaux de protection des droits de l’homme: la Commission Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples (CADHP)»
Communiqué de presse de M. Mey Ali
M. ALHADJI MEY ALI DEFENSEURS DES DROITS HUMAINS, PRESIDENT DE L’ « ASSOCIATION OS-CIVLE DROITS DE L’HOMME » ET POINT FOCAL DU REDHAC AU CAMEROUN SE PRESENTERA DEVANT LE TRIBUNAL DE PREMIERE INSTANCE DE MAROUA, DANS L’AFFAIRE MINISTERE PUBLIQUE ET MEALI GUIME C/ ALHADJI MEY ALI ET LE JOURNAL ŒIL DU SAHEL POUR DIFFAMATION.
Nous avons l’honneur de vous écrire pour vous faire part de nos profondes inquiétudes relativement à la situation des droits humains qui a cours en ce moment en République du Tchad. Au regard des différents cas mentionnés dans ce courrier, nous vous encourageons à considérer diverses recommandations portant, entre autres, sur des atteintes à la liberté d’expression, de manifestation etde réunion pacifique, ainsi que des arrestations et détention arbitraires.
Nous avons l’honneur de vous écrire pour vous faire part de nos profondes inquiétudes relativement à la situation des droits humains qui a cours en ce moment en République du Tchad. Au regard des différents cas mentionnés dans ce courrier, nous vous encourageons à considérer diverses recommandations portant, entre autres, sur des atteintes à la liberté d’expression, de manifestation etde réunion pacifique, ainsi que des arrestations et détention arbitraires.
BRAZZAVILLE 08 MARS 2016- DECLARATION DES DEFENSEURS DES DROITS HUMAINS PLUS PARTICIPANTS
Constat fait par les défenseurs des Droits Humains, membres du Réseau des Défenseurs des Droits humains d’Afrique centrale (REDHAC) réunis à Brazzaville du 07 au 08 Mars 2016 dans le cadre de l’Atelier de formation sur : « la vulgarisation des mécanismes régionaux et internationaux en matière de démocratie, des droits humains et des prévention et résolutions de conflits ; la Charte Africaine de la Démocratie, des Elections et de la Gouvernance (CADEG) »
Trente ONG membres du REDHAC demandent au Président KABILA de protéger les Défenseurs et activistes de la RDC accusés faussement par l'ANR
Trente ONG membres du Réseau des Défenseurs des Droits Humains en Afrique Centrale (REDHAC) écrivent à Son Excellence Joseph KABILA, Président de la République Démocratique du Congo. Concerne note de l\’Agence Nationale de Renseignements (ANR) N°05/00/CAG/ANR/487/2015 du 12 décembre 2015 adressée au Sénat accusant les membres de la société civile et les activistes Congolais de : « consolidation d\’une coalition de déstabilisation de la RDC à partir de Dakar, au Sénégal, sous la supervision des parrains étrangers ».
Acharnement judiciaire contre le défenseur Célestin Yandal _ouverture du procès 17 mars 2016_
Le 17 Mars 2016, Célestin Yandal et Rosa Yongba doivent se présenter devant le Tribunal de Première Instance de Tcholliré pour répondre des chefs d’accusation ci-après : - complicité de coups et blessures légères sur M. Issa Barban, un Dogari (homme de mains) du Lamido de Rey Bouba, second vice président du Sénat et membre de la Commission Nationale des Droits de l’Homme du Cameroun.
Affaire des 3 journalistes devant le tribunal militaire- audience renvoyée au19 février 2016- Communiqué de Presse du REDHAC
ORDONNANCE N° 266/ONLPR/CITB/TMY DE NON LIEU PARTIEL ET DE RENVOI devant le tribunal militaire du Capitaine Magistrat TSUITE Bernard, Juge d’Instruction au Tribunal Militaire de Yaoundé à propos des Journalistes BABA WAME, EBOLE BOLA Félix Cyriaque et NDEUTCHOUA TONGUE Rodrigue « poursuivis/inculpés » pour « NON DENONCIATION ».
Point de presse du REDHAC du 17 février 2016 à Douala
Point de presse du REDHAC: propos liminaire de la Directrice Exécutive portant sur l'actualité sécuritaire au Cameroun, l'appel à une révision constitutionnelle et la liberté d'expression et de manifestation pacifique
TENTATIVES DE CAMBRIOLAGES AUX DOMICILES DES DEFENSEURS DES DROITS HUMAINS de Hangi Batundi Vicar, et de Bernadette Fifi Mapenzi au Nord Kivu en RDC
TENTATIVES DE CAMBRIOLAGES AUX DOMICILES DES DEFENSEURS DES DROITS HUMAINS de Hangi Batundi Vicar, Coordinateur du FADPID et de Bernadette Fifi Mapenzi, Officier de Protection au CREDDHO tous du Nord Kivu à GOMA -REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO
Plan D’ACTION REDHAC 2014
Le Présent plan d’action à été élaboré selon l’évaluation des besoins (protection et fonctionnement) du Réseau des Défenseurs des Droits Humains en Afrique Centrale (REDHAC) , il prend en compte les besoins liés à la Protection(délocalisation, renforcement de capacité etc ), aux défenseurs de droits humains en Afrique Centrale( Activiste, LGBT , Journalistes etc), au fonctionnement (Appui Institutionnelle) du secrétariat permanent du REDHAC.
Procès verbal de l'Assemblée Générale extraordinaire du REDHAC - de Douala, les 09-10 juillet 2010
Trouvez dans ce fichier tous les points abordés lors de cette séance...