Déjà visiteurs: 471246 - Actuellement 48 connectés
 
 Acceuil »  Actualités »  la une

ALERTE N° 5 sur le Cas Yandal Celestin

  

ALERTE N° 5

 

Chers tous,

 

Le Réseau des Défenseurs des Droits Humains en Afrique Centrale (REDHAC) vous rappelle qu’en cette année 2015,  M. Célestin Yandal « Président des Jeunes du Collectif de Touboro » une association de défense des droits des jeunes dans la Région de l’Adamaoua  croupit toujours à la prison Centrale de Garoua depuis 1 an 4 mois.

 

Au moment de l’arrestation de M. Célestin Yandal le 23 novembre 2013, un seul mandat de dépôt lui avait été décerné. Après cinq renvois consécutifs depuis cette date sans qu’il ne soit extrait de la prison pour comparaître, le REDHAC a demandé dans son appel urgent du 03 septembre 2014, de libérer M. Célestin Yandal, étant donné que son mandat de dépôt avait expiré depuis 3 mois et n’avait pas été renouvelé par la juridiction compétente.

 

C’est suite à cet appel urgent que le juge qui n’a jamais demandé la présence de M. Célestin Yandal au Tribunal, s’est précipité le 18 septembre 2014 de l’extraire de la Prison afin qu’il comparaisse.

Et ce jour ses avocats ont demandé la  mise en liberté provisoire. Désemparé, le juge a uniquement mis la demande de liberté provisoire en délibéré pour le 19 septembre 2014. Et à cette date, dans la salle d’audience du Tribunal de Grande Instance de Garoua, sans la présence de l’accusé qui, une fois de plus, n’a pas été extrait de Prison pour entendre le verdict,  la liberté provisoire lui a été  refusée. Séance tenante, d’autres mandats de dépôt ont été produits par le juge.

 

Nouvelles informations :

 

-        Le 19 Mars 2015, M. Célestin Yandal devra une ènième fois passer devant le Tribunal de Grande Instance de Garoua  pour son procès interminable pour lequel il risque toujours de ne pas être extrait de la prison pour y assister.  

 

-        Le  procès de M. Célestin Yandal et les 13 jeunes du Collectif de Touboro en détention provisoire depuis Novembre 2013 suite aux émeutes qui ont eu lieu à Touboro le 06 novembre 2013,  prévu le 04 Mars 2015, est renvoyé pour le 01 Avril 2015, Ils comparaitront devant le Tribunal de Tcholliré ;

  •  

Le Réseau des Défenseurs des Droits Humains en Afrique Centrale (REDHAC) vous prie de continuer à mener le plaidoyer auprès des personnalités et autorités afin que ces jeunes défenseurs retrouvent leur liberté sans condition. Mobilisons-nous pour la liberté de M. Yandal Célestin ce 19 Mars 2015.

  Le  REDHAC couvre 8 pays de l’Afrique Centrale et a pour mission :

  •  La protection, le soutien multiforme des  défenseurs des droits humains  sans discrimination et conformément à la Déclaration de l’Assemblée Générale des Nations Unies relative aux défenseurs et adoptée  le 9 Décembre 1998, la Déclaration  de Grand Baie du 12 avril 1999 et de Kigali du 8 mai 2003;
  • La lutte contre les arrestations et détentions arbitraires, et autres violations des droits et libertés individuelles  en Afrique Centrale ;
  •  La lutte pour le respect et la liberté d’association, d’expression, de manifestations pacifiques ceci  conformément aux instruments nationaux, régionaux et internationaux librement ratifiés par ces états de l’Afrique Centrale ;
  • La promotion d’une justice équitable pour tous

 

 

 

Autorités :

M. Paul Biya, Président de la République, Présidence de la République, Palais de l’Unité :

1 000 Yaoundé Cameroun

Fax (+ 237) 222 22 08 70

 

Premier Ministre : Philémon YANG :

Tél. : (+237) 222 23 92 54 / 222 23 57 60 / 222 23 57 50 / 222 21 00 42

Fax : (+237) 22 23 57 65

 

 
Actualités
 Dernières nouvelles
Lire aussi