Déjà visiteurs: 443288 - Actuellement 61 connectés
 
 Acceuil »  Actualités »  Dernières nouvelles

Obsèques du DDH, FLORIBERT CHEBEYA BAHIZIRE

MESSAGE DU REDHAC

Mesdames, Messieurs,

En ce triste jour qui nous réunit pour accompagner notre collègue Floribert CHEBEYA BAHIZIRE à sa dernière demeure, tous les défenseurs du Réseau de Défenseurs des Droits Humains en Afrique Centrale ( Gabon, Sao Tomé et principe, République Démocratique du Congo ) expriment leur solidarité à la famille de Floribert CHEYA BAYIZIRE, à celle de Monsieur Fidèle BAZANA EDADI, aux membres de membres de l’association ‘’ la Voix des Sans Voix pour les Droits de l’homme ‘’ et à toute la communauté des défenseurs des Droits de l’Homme de la République Démocratique du Congo.

 Le REDHAC rend un hommage à ce grand défenseur des droits humains, pour son courage, son engagement et son inlassable détermination pour un Etat de droit dans son pays et pour un Réseau des Défenseurs des Droits Humains en Afrique Centrale.
 Floribert était pour nous un exemple. Militant acharné, il était infatigable pour les droits pour tous en RDC, en Afrique Centrale. Très pragmatique, intransigeant sur les principes et honnête, Floribert est tombé dans le champ de bataille.
L’assassinat injuste et lâche de Floribert CHEBEYA en RDC le 02 juin 2010 a ému toute la  communauté des Défenseurs de la République du Congo, le REDHAC et à toute l’Afrique. Devons-nous avoir peur et vivre dans la peur parce que nous contribuons à ce que nos Etats de droits qui garantissent le développement de nos pays ? Il fait que cessent les tracasseries et les assassinats contre les Défenseurs des droits humains !

Ce sont les peuples africain et le continent qu’on étouffe et qu’on retarde, chaque fois que l’on s’acharne contre ces hommes et femmes qui travaillent à ce que les Africains aussi vivent libres et sans entraves, respectés et dignes, comme d’autres peuples à travers le monde. Et, ces crimes sont insupportables par la communauté Internationale, ne resteront plus impunis comme cela fut le cas dans le passé.

Nous disons que cela cesse en République Démocratique du Congo, que cela cesse en Afrique Centrale. Notre engagement dans la lutte pour le respect des droits humains et la reconnaissance du statut des Défenseurs des Droits Humains de la Sous région d’Afrique Centrale et de toute l’Afrique en générale restera notre combat contre vents et marées. Les menaces, les intimidations et autres assassinats nous confortent plutôt que le chemin reste à parcourir.

Le Réseau de Défenseurs des Droits Humains en Afrique Centrale REDHAC demande qu’une commission d’enquête internationale soit constituée, qui identifiera les coupables de ce lâche assassinat et les produira au plus vite devant la justice. Le REDHAC s’associera aux Défenseur des droits Humains de la RDC  à toutes les étapes de l’enquête et du procès afin de s’assurer que Floribert CHEBEYA BAHIZIRE bénéficiera d’un procès juste.

En fin, le Réseau de Défenseurs des Droits Humains REDHAC demande aux autorités de la RDC d’apporter la lumière sur la disparition de Monsieur Fidèle BAZANA EDADI.

La Directrice Exécutive,
Maximilienne NGO MBE

 
Actualités
» Dernières nouvelles
Lire aussi