Déjà visiteurs: 455274 - Actuellement 85 connectés
 
 Acceuil »  Actualités »  Dernières nouvelles

Hommage à Me Belmond Riyab à Nkil, ce jeune avocat mort sur la route de la liberté de Celestin Yandal

 Hommage à Me Belmond Riyab à Nkil, ce jeune avocat mort sur la route de la liberté de Celestin Yandal
Detenu depuis près de deux ans, Celestin Yandal, un jeune militant des droits de l'homme - il est le président du Collectif des jeunes de Touboro qui milite pour le respect de leurs droits fondamentaux dans cette localité du département du Mayo Rey, région du Nord du Cameroun, soumis à l'une des féodalités les plus brutales du monde - a finalement bénéficié le 17 septembre dernier de la liberté provisoire. Cette bonne nouvelle n'est célébré dans les milieux que de manière très réservée. Et pour cause. La veille, Me Belmond Riyab à Nkil, l'un des deux avocats dont l'abnégation à l'assister dans son calvaire politico-judiciaire, a été arraché à la vie. Victime d'un accident de la route alors qu'il se rendait précisément à cette audience de délibéré de la demande qu'il avait introduite depuis quelque temps, pour le compte du jeune défenseur des droits des jeunes de Touboro.
Mort pour la dignité et la liberté humaines
La nouvelle a naturellement installé un émoi dans les milieux de promotion de l'Etat de droit et du respect des droits de l'homme au Cameroun.
Selon la direction du Réseau des défenseurs des droits humains en Afrique Centrale (Redhac Redhac), - qui a conduit une intense campagne pour la libération du jeune défenseur, arrêté précisément quelques jours après un séjour à Douala où il avait eu une rencontre de travail et d'information de la direction de réseau associatif sur la situation des droits des jeunes dans sa région tenue de main de fer par le Lamido du Rey-Bouba-, Me Belmond Riyab était un "avocat dévoué, disponible et surtout méticuleux".
Pour cette organisation, les défenseurs des droits humains du Camerounais perdent un allié dont l'engagement professionnel permettait toujours d'avoir accès à des données fiables pour soutenir les plaidoyers necessaires auprès des autorités politiques et judiciaires en charge du dossier de Celestin Yandal ainsi que ses 13 jeunes camarades détenus à Tcholliré. 
L'émoi est d'autant plus grand que Me Riyab est le seul passager décédé dans l'autobus accidenté qui transportait pourtant plusieurs dizaines de personnes. Juste un coup du sort? Nul ne sait.

 
Actualités
» Dernières nouvelles
Lire aussi