Déjà visiteurs: 510001 - Actuellement 82 connectés
 
 Acceuil »  Actualités »  Dernières nouvelles

Appel Urgent Du REDHAC

 APPEL URGENT :

 

 Douala, le 3 Septembre 2014 : Demande de libération immédiate de M. Célestin Yandal après 9 mois de détention préventive arbitraire à la Prison Centrale de Garoua et des 13 jeunes du « Collectif des Jeunes de Touboro » qui croupissent dans la prison de Tcholliré dans la Région du Nord-Cameroun.

 

Le Réseau des Défenseurs des Droits Humains en Afrique Centrale(REDHAC)  vous prie d’intervenir de toute urgence afin d’obtenir dans les délais la libération de M. Célestin Yandal « Président des Jeunes du Collectif de Touboro » une association de défense des droits des jeunes dans la Région de l’Adamaoua et de 13 des membres de cette association.        

 

Nouvelles informations :

 

1)      Le 03 Juin 2014, le Ministre d’Etat, Ministre de la Justice, Garde des sceaux a par lettre n°05765/CD/ 013/048/DDHCI/MJ  répondu à la requête aux fins de libération de M. Célestin Yandal que le REDHAC lui avait adressée le 05 décembre 2013.

Par cette correspondance, il dit : «  J’ai l’honneur d’accuser réception de votre lettre dont l’objet est repris en marge, et de vous faire connaître que mes services compétants ont été saisis de cette affaire …».

 

2)      Le 13 Septembre 2014, M. Célestin Yandal sera devant le Tribunal de Tcholliré avec 13 jeunes du Collectif de Touboro en détention provisoire à Touboro depuis le 21 Novembre 2013 suite aux émeutes qui ont eu lieu à Touboro le 06 novembre 2013.

Il faut noter que ces jeunes étaient 14 et le nommé Salbai Raymond né vers 1982 est décédé à la Prison de Tcholliré le 29 Juin 2014 à 4 heures du matin de suite de traumatismes dûs à la tortures et aux mauvais traitements.

 

3)      Le 18 Septembre 2014, M. Célestin Yandal devrait être renvoyé à la barre pour son procès interminable et pour lequel les autorités judiciaires ne l’extraient pas de la Prison Centrale de Garoua pour y prendre part. Le Procureur de Tcholliré joint au téléphone nous a rassuré que cette fois M. Célestin Yandal comparaitra.

 

4)      Cela fait 9 mois que M. Célestin Yandal est sous mandat de détention provisoire sans renouvellement par les autorités compétentes conformément au nouveau code de procédure pénal camerounais.

 

 

Les actions requises :

 

Le REDHAC vous serait reconnaissant si vous écrivez :

 

1)      Au Ministre de la Justice :

 

-          de libérer M. Célestin Yandal car son arrestation est arbitraire et ne tient que par la volonté du Lamido du Rey-Bouba à le maintenir en Prison ;

 

-          de  libérer les 13 jeunes qui croupissent dans la Prison de Tcholliré en détention provisoire  et qui subissent le même sort que M. Célestin Yandal surtout qu’il y a eu déjà un des jeunes qui décédé dans cette  Prison.

 

 

2)      Aux autorités Camerounaises de :

 

-          Protéger la jeunesse qui est l’avenir du Cameroun ;

 

-          D’ouvrir une enquête impartiale afin que les vrais coupables de ces troubles quelque soit leur rang et autorités soient poursuivis et répondent de leurs actes ;

 

-          De se conformer aux dispositions de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme et aux instruments régionaux et internationaux librement ratifiés par la République du Cameroun.

 

 

Adresses:

 

M. Paul Biya, Président de la République, Présidence de la République, Palais de l’Unité :

1 000 Yaoundé Cameroun

Fax (+ 237) 222 08 70

 

Premier Ministre : Philémon YANG :

Tél. : (+237) 22 23 92 54 / 22 23 57 60 / 22 23 57 50 / 22 21 00 42

Fax : (+237) 22 23 57 65

 

Ministre d’Etat, Ministre de la Justice, Garde des Sceaux :

Tél. : (+237) 22 23 55 56

Fax : (+237) 22 23 55 59

 

M. Le Procureur de Tcholliré :

(+237) 74 69 38 12

 

Mission permanente de la République du Cameroun auprès de l’Office des Nations Unies à Genève :

Rue du Nant 6, 1207 Genève, Suisse,

Fax : +41 22 736 21 65

E-mail : mission.cameroun@bluewin.ch

 

M. AGBESSI : Centre des Nations Unies pour les droits de l’Homme et la Démocratie en Afrique Centrale Tél. : +237 22 21 74 /74348771

 

M. Chemuta Divine BADA : Président de la Commission Nationale des Droits de l’Homme et des Libertés du Cameroun (CNDHL) :

(+237) 77 70 91 84/ 22 22 61 17

 
Actualités
» Dernières nouvelles
Lire aussi