Déjà visiteurs: 455201 - Actuellement 16 connectés
 
 Acceuil »  Actualités »  Dernières nouvelles

MISE EN GARDE DU GROUPE DE TRAVAIL DE LA SOCIETE CIVILE SUR LA CRISE ACTUELLE EN REPUBLIQUE CENTRAFRICAINE

 DECLARATION

 

Douala, le 14 Août 2014 : Le Groupe de Travail de la Société Civile Centrafricaine a informé le Réseau des Défenseurs des Droits Humains en Afrique Centrale (REDHAC) que malgré les assises de Brazzaville, la paix n’est pas pour demain dans ce pays.

 

Selon ce groupe de travail, Ces informations concordantes indiquent que les intentions des membres de soutien de la Séléka de contribuer à la partition du pays. Cela s’expliquerait par la livraison « d’un pays voisin » des 20 et 21 juillet 2014, d’un grand stock de carburant à la Séléka en vue de leur faciliter une attaque à la Capitale Bangui et le renversement des institutions de transition.

 

Aussi, les mouvements de troubles ont été signalés dans les Préfectures de Ouaka, de Kemo, de la Haute kotto et de l’Ouham Péndé.

 

Inquiète de ces informations, Le REDHAC 

Demande :

 

-          A toutes les parties en conflit en République Centrafricaine de respecter les accords de Brazzaville librement consentis et signés ;

-          De respecter les Institutions de la Transition en attendant les élections libres et transparentes.

 

Aussi, le REDHAC :

 

-          Appelle les pays de la sous région de l’Afrique Centrale à mettre tout en œuvre afin que le conflit en République Centrafricaine cesse ;

-          Encourage l’Union Africaine de continuer ses efforts pour la pacification de ce pays.

 

Aux autorités de transition de la République Centrafricaine, le REDHAC demande de :

-          Protéger tous les citoyens sans discrimination en instituant un dialogue permanent avec les populations ;

-          Protéger les Droits de tous les citoyens de la République Centrafricaine ;

-          Faciliter le travail des défenseurs des droits humains en mettant à leur disposition tous les moyens necéssaires et indépendants.

 

Le REDHAC apporte tout son soutien aux défenseurs des droits humains de la RCA.

 

                                                                                                                                 Fait à Douala, le 14 Août 2014

 

Alice Nkom                      Dangavo Guy                    Me Marie Edith                          Maximilienne Ngo MBE

Présidente du Conseil     Point focal REDHAC      Conseiller juridique                    Directrice Exécutive

D’Administration            RCA                                  REDHAC                                    REDHAC

REDHAC                                                                    RCA

 
Actualités
» Dernières nouvelles
Lire aussi