Déjà visiteurs: 521793 - Actuellement 94 connectés
 
 Acceuil »  Actualités »  Dernières nouvelles

COMMUNIQUE DE PRESSE

De sources bien introduites, le Réseau des Défenseurs’ des Droits Humains en Afrique Centrale (REDHAC) a été informé que Guy Milex M’BONZI Directeur de Publication de l’Hebdomadaire ‘’ LA VOIX DU PEUPLE a été enlevé de chez lui et les locaux qui servaient à son journal ont été perquisitionnés par les éléments du Directeur Général de la Police, Monsieur Jean François NDENGUET, le 28 Septembre 2012.

Le 03 Septembre 2012, le Conseil Supérieur de la Liberté de la Communication (CSCLC) présidé par Monsieur Philipe MVOUO a suspendu deux Publications ‘’ LA VOIX DU PEUPLE’’ et le ‘’GLAIVE’’ Antérieurement, le journal ‘’ LA VOIX DU PEUPLE’’ avait été suspendu par le Conseil Supérieur de la Liberté de Communication(CSLC) Monsieur Guy Milex M’BONZI a introduit auprès de la Cour Suprême un recours en annulation de la suspension de son journal.

Le 28 septembre 2012, vers 5H45Mn, il a été sorti de son lit manu militari et ses locaux fouillés sans ordre et ses ordinateurs enlevés sans mandat de perquisition. Des indiscrétions de son interrogation, il ressortirait que ses geôliers voudraient savoir ses liens supposés avec certaines personnalités de la République ; notamment les généraux Pierre OBA, Blaise ADOUA et le Colonel NTSOUROU Marcel.

Ses geôliers auraient fortement insistés pour savoir également l’origine de ses sources d’informations et de ses ressources financières.

Le Réseau des Défenseurs des Droits Humains en Afrique Centrale (REDHAC) :

- est préoccupé par ses conditions cette arrestation arbitraire des journalistes en République du Congo ;

- Craint pour la vie de Monsieur Guy Milex M’BONZI car visiblement c’est la pertinence des informations divulguées qui inquiètent certaines Autorités Congolaises entre autres, la probable modification de la Constitution Congolaise pour permettre au Président actuel Monsieur Denis SASSOU NGUESSO à se représenter à la prochaine élection présidentielle prévue pour 2016.

- est inquiet pour la santé physique et psychologique de Monsieur Guy Milex M’BONZI

- Tient pour responsable Monsieur Philippe NVOUO, Directeur Général de la Police Congolaise de tout ce qui pourrait arriver à notre collègue ;

Le REDHAC Demande au Gouvernement Congolais le REDHAC :

- la restitution de son matériel de travail enlevé par les éléments de la Police ; - Demande aux Autorités Congolaises de respecter et faire respecter les dispositions de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme de son article 19 qui stipule « que tout individu a droit à la liberté d’opinion et d’expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir, et de répandre, sans considération de frontières, les informations et les idées par quelques moyen d’expression que se soit;

- Se conformer aux dispositions de la Déclaration sur les défenseurs des droits de l’Homme, adoptée par l’Assemblée générale des Nations unies le 9 décembre 1998, et plus particulièrement

: - son article 1 qui stipule que chacun a le droit, individuellement ou en association avec d’autres, de promouvoir la protection et la réalisation de tous les droits de l’Homme et de toutes les libertés fondamentales aux niveaux national et international”;

- son article 6 qui stipule que chacun à le droit, individuellement ou en association avec d'autres:

a) De détenir, rechercher, obtenir, recevoir et conserver des informations sur tous les droits de l'homme et toutes les libertés fondamentales en ayant notamment accès à l'information quant à la manière dont il est donné effet à ces droits et libertés dans le système législatif, judiciaire ou administratif national;

b) Conformément aux instruments internationaux relatifs aux droits de l'homme et autres instruments internationaux applicables, de publier, communiquer à autrui ou diffuser librement des idées, informations et connaissances sur tous les droits de l'homme et toutes les libertés fondamentales;

- et son article 12.2 qui prévoit que « un Etat prend toutes les mesures nécessaires pour assurer que les autorités compétentes protègent toute personne, individuellement ou en association avec d’autres, de toute violence, menace, représailles, discrimination de facto ou de jure, pression ou autre action arbitraire dans le cadre de l’exercice légitime des droits visés dans la présente Déclaration

A la Commission Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples :

- D’exiger du gouvernement de la République Démocratique du Congo le respect de ses engagements tels que stipulés dans les Déclarations de Kigali et de Grand Baie en ce qui concerne la protection des défenseurs des droits de l’homme ;

- De soutenir l’action du REDHAC au niveau d’une procédure judiciaire afin que les personnes qui ont enlevé Monsieur Guy Milex M’BONZI soient sévèrement punies ;

- De mener le plaidoyer pour la sécurité et la protection des défenseurs des droits humains en demandant aux Autorités de la République du Congo de s’engager fermement et publiquement pour à légiférer pour l’effectivité de cette protection ;

- De demander à la République du Congo de respecter toutes les conventions signées et relatives aux droits de l’homme et aux droits des défenseurs des droits Humains.

Au Conseil des Droits de l’Homme de l’ONU

 De demander aux autorités de la République du Congo de se conformer à la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme aux dispositions et de la Déclaration des Nations Unies sur les défenseurs des droits de l’Homme ;

 D’œuvrer afin que les coupables de cet enlèvement soient punis conformément aux lois et réglementations nationales et des conventions internationales.

Même si de sources sûres le REDHAC viens d'apprendre la libération du journaliste Monsieur Guy Milex M'BONZI en République du Congo ce jour, ce communiqué de presse qui est à titre d'information est opportune. Le Autorités Gouvernementales de l'Afrique Centrale doivent laisser les Défenseurs et les Journalistes travailler librement et en toute sécurité

 
Actualités
» Dernières nouvelles
Lire aussi