Déjà visiteurs: 471284 - Actuellement 86 connectés
 
 Acceuil »  Actualités »  Dernières nouvelles

COMMUNIQUE DE PRESSE

Grâce à un programme d’accompagnement judiciaire et administratif des peuples autochtones pygmées et autres communautés locales ; l’Organisation Environnement Ressources Naturelles et Développement Institute soutient les communautés pygmées et autres communautés locales dans les provinces du Sud-Kivu, Equateur, et Bandundu, dépossédées des terres et interdites d’accès aux ressources naturelles qui s’y trouvent. C’est dans ce cadre là que Me YOUNG BYAMUNGU est constitué Conseil du Capitaine KILUWE FOCAS, en liberté provisoire, et de Monsieur TAKUMBISSO Ferdinand, actuellement en détention préventive à la prison centrale de Bukavu ; Chef Coutumier défendant les intérêts du clan ISUMA.

Ces derniers s’opposent au major KASHE KALUTA, auditeur militaire de la garnison de Bukavu. Depuis quelques temps Me YOUNG BYAMUNGU fait l’objet de menace de mort de la part du major KASHE KALUTA

Le Réseau des Défenseurs des Droits Humains en Afrique Centrale (REDHAC)

  • S’insurge contre l’utilisation des positions dominantes pour accéder aux prébendes ;
  • - S’insurge contre les menaces de mort à l’endroit de Me. YOUNG BYAMUNGU ;
  • - Tient coupable le major KASHE KALUTA de la vie de Me. YOUNG BYAMUNGU ;
  •  -Demande aux autorités Congolaises de prendre toutes les mesures nécessaires afin de garantir l’intégrité physique et psychologique de Me. YOUNG BYAMUNGU ainsi que de tous les Défenseurs des Droits Humains exerçant en République Démocratique du Congo.

A la Commission Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples -

  • D’exiger du Gouvernement de la République Démocratique du Congo de respecter et faire respecter le pacte relatif aux droits civils et politiques des peuples autochtones ;
  • l’application et le respect des conventions, traités et autres instruments des droits de l’Homme librement ratifiés ;
  • Des engagements concernant la protection de Me. YOUNG BYAMUNGU et tous les défenseurs des Droits de l’Homme tels que stipulés par les déclarations de Kigali et du Grand Baie ;

Au comité des droits de l’Homme des nations Unies -

  • D’exiger du gouvernement de la République Démocratique du Congo ;
  • Le respect de la Déclaration Universelle des Droits d l’Homme en son article3 : « Tout individu a droit à la vie, à la liberté et à la sûreté de sa personne(DUDH)
  • - Le respect des conventions, traités et autres instruments relatif ratifiés par le Gouvernement Congolais ;
  • - Le respect des Conventions, traités et autres instruments relatifs à la protection des Défenseures des Droits Humains ratifiés par le gouvernement de la République Démocratique du Congo notamment la Déclaration des Nations-Unies en 1998 sur les Défenseurs des Droits Humains ;
  • - d’Assurer la sécurité, l’intégrité physique, morale et psychologique de Me. YOUNG BYAMUNGU ainsi que celle de tous les Défenseurs des Droits Humains en République Démocratique du Congo ;
 
Actualités
» Dernières nouvelles
Lire aussi