Déjà visiteurs: 442624 - Actuellement 59 connectés
 
 Acceuil »  Actualités »  Dernières nouvelles

DECLARATION

Le Réseau des Défenseurs des droits Humains en Afrique Centrale en tant qu’Observateur du Procès de M. Paul Eric KINGUE pour détournement de 1 480. 000 FCFA à la Mairie de Njombe dans la région du Moungo au Cameroun, prend acte de l’acquittement pour faits non établis le 26 Mars 2012 à la Cour d’Appel du Littoral à Douala au Cameroun. Le REDHAC note que Paul Eric Kingue devrait être après cet acquittement retrouvé son fauteuil de Maire. Procédure qui a entrainé sa révocation en tant que Maire de Njombe par décret Présidentiel du 05/06/2008.

Le REDHAC salut le courage de la collégialité de cette Instance composée  du  Président Me.Bony Paul, Me. Wagni Bouba et Me. Sokeng tous les deux membres pour avoir dit le droit Le REDHAC se félicite de cet acquittement qui est une victoire de la bataille pour la séparation des pouvoirs et l’instauration d’un Etat de Droit dans notre pays.

Aussi le REDHAC.

Demande que l’exemple de ces trois magistrats sert de guide pour les autres procédures pendantes auprès de nos juridictions à savoir le procès de M. Eric Kingué condamné à perpétuité pour le détournement de 4 966 000 FCFA par les Tribunaux de Grande Instance du Moungo et celui de Michel Thierry Atangana dont les faux documents ont été révélés tout au long de son procès.

Le Cameroun doit devenir un Etat de droit avec une justice respectée par des Procès équitables, justes avec des délais raisonnables.

 

                                                                                                                                                                      Fait à Douala, le 26 Mars 2012

 
Actualités
» Dernières nouvelles
Lire aussi