Déjà visiteurs: 535899 - Actuellement 14 connectés
 
 Acceuil »  Actualités »  Dernières nouvelles

Conference de presse du 20/09/2011

Ai-Cameroun

- Le Cameroun et la République Démocratique du Congo sont au centre de la préoccupation du Réseau des défenseurs des droits humains en Afrique centrale ‘’Rhedac’’ qui a rencontré la presse ce 20 septembre à Douala, capitale économique. «Les expériences récentes en Côte d’Ivoire, en Tunisie, en Egypte et dans une certaine mesure en Lybie sont encore fraîches sous nos yeux et interpellent nos dirigeants, nos peuples, les leaders d’opinion, la communauté internationale et vous les médias…

Nous ne vous rappellerons pas les péripéties qui ont précédé ce scrutin au Cameroun comme en République Démocratique du Congo.

Raison pour laquelle le RHEDAC, appelle ceux qui sont en charge du processus électoral dans les deux pays à faire preuve de patriotisme, d’équité et de transparence dans les délicates opérations qui constituent les maillons de ce processus ».

Voilà le ton des propos liminaires de Maximilienne Ngo Mbe, directrice exécutive de ladite organisation devant les journalistes. Dans une humeur assez particulière, l’oratrice a demandé avec insistance aux autorités gouvernementales des deux pays cités de faciliter le travail aux structures indépendantes directement impliquées dans ce processus, allusion faites aux organisations locales et internationales chargées d’observer le déroulement du scrutin.

Répondant aux questions des journalistes relatives à la position réelle du Rhedac sur les élections dans la sous région et les risques que cela comporte, la directrice a reprécisé les choses : « le 18 janvier 2011, nous avons rappelé que le contexte des élections dans notre sous-région reste des moments de tensions et expose en conséquence les défenseurs des droits humains à de nombreuses menaces et intimidations dans l’exercice de leur travail…. Je n’en suis pas épargnée moi-même. Mais j’ai choisi d’y faire et j’y suis… », a-t-elle répondu à la fin, non sans ajouter : «il faut que les médias s’impliquent davantage pour relayer les informations…» Alphonse Jènè, Ai Douala

 
Actualités
» Dernières nouvelles
Lire aussi