Déjà visiteurs: 497193 - Actuellement 54 connectés
 
 Acceuil »  Actualités »  Dernières nouvelles

DECLARATION DU REDHAC SUR LE CONTEXTE ELECTORAL DANS NOTRE SOUS REGION‏

Le REDHAC en appelait aux Autorités des pays de l’Afrique Centrale notamment aux Autorités du Cameroun, de la République Démocratique du Congo, du TCHAD, et de la République Centrafricaine à :

- œuvrer pour les élections transparentes et libres dans leurs pays.

- Veiller à la sécurité physique et psychologique des citoyens et des défenseurs »

- Respecter la Charte Africaine de la Démocratie, des élections et de la bonne gouvernance, instrument adopté par ces Etats.

L’évènement survenu en République Démocratique du Congo les 5 et 6 Septembre 2011 suite à des violents affrontements entre les militants du Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie (PPRD) et de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS) de Monsieur Etienne TSHISEKEDI WA MALUMBA causant de nombreux dégâts matériels et corporels.

Les forces de l’ordre ont utilisé de manière disproportionnée les armes au siège de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS) faisant 1 mort par balle, 2 personnes grièvement blessés et de nombreux blessés mineurs, interpelle au Plus haut niveau les Autorités des Etats de l’Afrique Centrale.

Aussi le REDHAC renouvelle sa demande aux Autorités Congolaises et Camerounaises en particulier et à toutes les autorités de l’Afrique Centrale de prendre toutes les mesures nécessaires pour la protection des défenseurs et des citoyens, la poursuite des activités des organisations de défense des droits de l’homme dans leur territoire durant ce contexte pré électoral et électoral.

Exhorte les différents candidats à :

- œuvrer pour l’intérêt général de la nation Congolaise

- faire preuve de responsabilité pour que le scrutin présidentiel se passe dans la transparence, l’équité dans ces deux pays.

Exhorte les Citoyens à :

- faire preuve de maturité et de patriotisme avant, pendant et après les élections.

Le REDHAC :

Demande aux Autorités Congolaises et Camerounaises de veiller au respect de la Charte Africaine de la Démocratie, des Elections et de la Bonne Gouvernance, le Pacte International Relatif au Droits Civils et Politiques, la Déclaration Universelle des Droits Humains et tous les autres traités et instruments nationaux, régionaux et internationaux relatifs à la protection des Droits Humains et ratifiés par la République Démocratique du Congo et le Cameroun.

                                                                                                                                                                                                                 Fait à Douala,

                                                                                                                                                                                                                  le 20 septembre 2011

 

Me Alice KOM                                    Roch NZOBO                                                                     Marc ONA                                                          Celestin IBRAHIMU

PCA                                               Sécrétaire du Conseil D'Administartion                  Conseiller du Coseil d'Administration                             Point Focal                                    Cameroun                                           Congo Brazzaville                                                                    Gabon                                                                       RDC                                                               

 
Actualités
» Dernières nouvelles
Lire aussi